Toumba Diakité à Conakry : qu’est-ce qui pourrait arriver ?

Il est en fin de cavale et rapatrié à Conakry, suite à un décret de MackySall. Me Baba Diop, l’avocat sénégalais dénonce déjà le fait que la diplomatie l’a emporté sur le droit. Qu’à cela ne tienne, Toumba Diakité retrouve les siens, les présumés coupables de massacres, de viols organisés, etc. L’annonce de son retour a dû donner une insomnie à plus d’un homme en treillis ou tapis dans l’administration militaire ou civile.

Bien des choses peuvent donc arriver à l’ancien aide de camp de Dadis Camara. Me Baba Diop ne se fait aucune illusion. Il était, lundi l’invité d’une radio locale, à Conakry. Pour lui, « Il y a énormément des gens impliqués qui sont dans l’appareil étatique ou militaire (de la Guinée, NDLR). Il y a des secrets que certaines autorités ne voudraient pas qu’il divulgue. Les autorités pourraient être éclaboussées. » Et du coup, « Sa personne est menacée», or,  « Il n’a rien à se reprocher ».

Il y a quelque mois, le ministre de la Justice note que  « La Guinée étant un Etat souverain qui a une Police, une Armée, et un Gouvernement légitime, s’il décide (Toumba Diakité, NDLR) de revenir on va assurer sa sécurité. » Et Me Cheick Sakho d’ajouter :« Si jamais il a peur pour sa sécurité, qu’il nous dise où il est, on enverra les juges l’interroger là où il est. » Et de s’engager :« En tant que Ministre de la justice, j’assurerais sa sécurité s’il vient en Guinée. Il peut nous dire par courrier, de façon très confidentielle, où il est, moi j’enverrais les juges pour l’interroger afin qu’il nous dise ce qu’il sait dans cette affaire, quelle est sa part de responsabilité sur ses malheureux évènements que le pays a connus. » Me Cheick Sakho peut-il maintenir aujourd’hui ce même discours ? Toute une question.

Papa KolyKourouma voit dans cette arrestation de l’ex aide de camp de Dadis une farce : « Pourquoi l’a-t-on arrêté, alors que depuis 2010 un mandat d’arrêt international est lancé contre lui. Cette arrestation aurait pu intervenir depuis longtemps. » Pour lui, tout le monde connaissait où se trouvait Toumba Diakité et donc, il évoque une pression qui serait venue ailleurs. Il dénonce au passage le paradoxe guinéen, faisant état du cas Dadis qui veut rentrer et témoigner mais empêché. Pendant ce temps, on va cueillir Toumba, celui-là même qui ne veut pas rentrer pour le mettre devant les barreaux. Les jours à venir nous édifieront.

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.