Tourisme : vers la réouverture du Bureau d’accueil à l’Aéroport

 

Le ministre d’Etat, ministre de l’Hôtellerie, du Tourisme et de l’Artisanat a fait une communication relative à la problématique de la fourniture des données sur l’économie touristique guinéenne et le fonctionnement du Bureau d’accueil de l’Office National du Tourisme à l’Aéroport International de Conakry Gbessia. C’était le jeudi dernier à Conakry.

Thierno Ousmane Diallo, rapporte le porte-parole du gouvernement a rappelé que l’invitation de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) faite à ses Etats membres à joindre leurs efforts à ceux des Banques Centrales et les Institutions Nationales de Statistiques, pour assurer la mise en œuvre des recommandations internationales, relatives à la collecte et à l’analyse des statistiques du compte satellite de l’économie du Tourisme. Les éléments d’information et les avantages de ce compte sont variés, et concernent le Commerce, le Transport, l’Agriculture, les Télécommunications, l’Environnement, l’Artisanat et la Culture.

La démarche permet de déterminer le poids et la contribution de l’activité touristique à l’économie nationale. Aujourd’hui, le ministre le plus effacé a déploré que depuis décembre 2016, les services de police aéroportuaire ne fournissent plus ces données statistiques au ministère en charge du Tourisme. Cela serait dû en partie au traitement informatique des documents de voyage biométriques des passagers à l’arrivée et au départ de Conakry. En conséquence, la Guinée n’est plus en mesure d’honorer ses engagements internationaux pris auprès des institutions.

Pour corriger cette absence, Thierno Ousmane Diallo a ainsi sollicité le soutien du gouvernement pour la mise en place d’une plate-forme par un acte regroupant les Ministères (des Transports, de la Sécurité et du Tourisme) et les institutions concernées (la BCRG et l’Institut National des Statistiques) au sein de laquelle toutes les questions pourraient se poser et leurs solutions proposées au Gouvernement.

Pourtant, avant le lancement des travaux de rénovation de l’Aéroport international de Gbessia, il y avait un Bureau d’accueil chargé de recueillir les premières informations d’orientations des touristes, notamment en matière d’hébergement, du loisir, des déplacements (taxi), etc. C’est également à partir de ce Bureau d’Accueil que doivent s’opérer les premiers traitements des données statistiques. Depuis la fin des travaux, la Société de Gestion de l’Aéroport de Conakry (SOGEAC) tarde à réinstaller ce Bureau.

Le Ministre a sollicité enfin, l’intervention du Département en charge des Transports afin de réinstaller le Bureau d’Accueil de l’ONT et de le rendre opérationnel, pour un meilleur accueil des visiteurs de plus en plus nombreux sur la destination Guinée.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.