TPI de Dixinn. Abdourahmane Sano et ses co-accusés condamnés


Le verdict est tombé dans le procès des leaders du FNDC ! Le tribunal de Dixinn a finalement condamné Abourahmane Sano, Coordinateur du FNDC, a un an de prison ferme. Ses co-accusés, Sékou Koundouno, Bill de Sam, Ibrahima Diallo  Bailo Barry écopent d’une peine de 6 mois d’emprisonnement ferme chacun. Par contre, Mamadou Sano, Mamadou Bobo Bah et Abdoulaye Oumou Sow ont été renvoyés des fins de la poursuite.

Cette décision intervient à la veille d’une nouvelle manifestation projetée par le FNDC pour faire plier Alpha Condé sur son projet de nouvelle Constitution, dont l’objectif visé est de se maintenir au pouvoir au delà du mandat constitutionnel.

En attendant la réaction des avocats, cette décision risque de radicaliser la position des opposants au 3ème mandat, qui malgré les agissements des autorités et la tentative d’intimidation, ne comptent pas baisser les bras.

Arrêtés à la veille de la manifestation, ces leaders du FNDC étaient poursuivis pour manœuvres  et  actes de nature à compromettre la sécurité publique et à occasionner des troubles à l’ordre public

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.