TPI de Dixinn : Un Journaliste brutalisé par les forces de l’ordre

Mohamed Touré « Valek », reporter à Espace TV, a été violenté  jeudi par les forces de l’ordre au tribunal de première  de Dixinn, où se tient le procès du député uninominal de Gaoual.

Contrairement à la première journée, le procès du jeudi a été marqué dans un premier temps par l’interdiction d’accès aux journalistes dans la salle d’audience.  Mais après des heures d’attentes, il a été autorisé  certains journalistes munis de badges d’entrer. Une situation qui a été à l’origine de l’agression des certains journalistes dont Mohamed Touré « Valek », qui a été violemment pris à partie par des policiers et des gendarmes. Sa caméra a été endommagée et son téléphone détruit.

« J’ai été brutalisé par les policiers, j’ai perdu ma chemise, mes lunettes pharmaceutiques, le vitre de mon téléphone que j’ai acheté à plus de 2 millions a été brisé, la caméra qui coûte environ 35 millions GNF de notre télé a été endommagé et en plus le procureur a donné l’ordre de me ligoter », a déclaré la victime qui menace de porter plainte contre les agresseurs.

Mariam Diallo, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.