TPI de Dixinn : le procès de Damaro renvoyé au 03 novembre prochain

Comme annoncé dans nos précédentes éditions, le président du Groupe parlementaire de la mouvance présidentielle devrait se présenter jeudi au Tribunal de première instance de Dixinn.

Honorable Amadou Damaro Camara qui est poursuivit par un Cabinet d’Huissier pour « trafic d’influence, d’abus d’autorité, de corruption, de complicité, de concussion, mais aussi d’immixtion dans des affaires judiciaires », ne s’est malheureusement pas présenté devant le juge. Il a brillé par son absence.

Malgré tout, le tribunal a fixé la caution à 1 million de francs guinéens, et le procès reporté à la huitaine, c’est-à-dire le 3 novembre prochain ;

S’exprimant à la presse au sortir de la salle d’audience, Saidouba Kissing Camara, l’un des plaignants estime que rien ne peut arrêter la procédure : « la machine est lancée et l’honorable Damaro ne pourra plus dire qu’il va s’abriter derrière son immunité parlementaire. Qu’il vienne ou pas, le tribunal va continuer. Ce que nous nous recherchons, c’est sa condamnation», a-t-il laissé entendre.

Dans un courrier adressé au président de l’Assemblée nationale le 6 octobre dernier, les huissiers demandent la levée de l’immunité parlementaire du député.

Une demande qui n’a pas eu de suite pour l’instant.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.