TPI de Kaloum : Un garde du corps de Bah Oury condamné à 6 mois de prison ferme

Poursuivi dans une affaire de vol de téléphone, un garde du corps de Bah Oury a été condamné mardi à 6 mois de prison ferme et au paiement d’une 2 millions de francs guinéens au titre des dommages et intérêts.

Mais cette décision de justice irrite la colère du plaignant :

«Ils ont transformé ma plainte. J’ai porté plainte contre Mamadou Djouldé Diallo pour ‘’tentative d’assassinat et vol de téléphone’’. A mon fort étonnement, j’ai constaté que l’infraction de tentative d’assassinat a été écartée et le Procureur n’a maintenu que l’infraction de ‘’vol de téléphone’’ ».

Pour sa part, Bah Oury, accuse les partisans de Cellou d’avoir monté cette affaire de toute pièce. Pour le Vice-président exclu de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo n’hésite pas à utiliser les aptitudes pour incriminer des innocents.

« D’abord, je tiens à préciser que ce n’est mon garde du corps mais plutôt,  l’un des jeunes de Bambéto qui ont organisé une rencontre en m’invitant le 16 avril 2016. Aujourd’hui, il est condamné à six mois de prison, je considère que les hommes de Cellou Dalein Diallo ont voulu créer de toutes pièces, une histoire de vol armé pour faire emprisonner mes proches mais, malheureusement pour eux, le cas de Djoudjou a montré que Cellou Dalein Diallo n’hésite pas à utiliser les aptitudes pour incriminer des innocents » a estimé l’ex-Vice-président de l’UFDG.

 

Mariam Diallo, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.