TPI de Kaloum : Le procès de Mathurin et trois hauts gradés renvoyé au 31 mai

Poursuivis par la justice guinéenne suite à une plainte des femmes de l’opposition qui les accusent de

 « violences physiques, menaces coups et abus d’autorité », le procès du Général Mathurin Bangoura et trois autres hauts gradés de l’administration s’est ouvert mercredi à Conakry. Mais dès l’ouverture du procès, l’audience a été renvoyée au 31 mai prochain.

Toutefois, l’audience de ce mercredi était consacrée essentiellement à la fixation du montant de la caution qui s’élève à 5 millions de francs guinéens.

Au sortir de la salle, Me Joachim Gbilimou, avocat du général Mathurin, s’est exprimé à la presse : « Mon client, Général est très serein et il est prêt à se défendre. Et il répondra à toutes les questions par rapport à ces faits. » a-t-il laissé entendre.

De son côté, Me Alsény Aissata Diallo, avocat de la partie civile, a quant à lui indiqué :

« Aujourd’hui il, il y a eu audience effectivement par rapport à la citation faite contre Monsieur le gouverneur. Comme vous l’avez constaté, cette première audience a été consacrée pour la fixation de la caution. Ça était fait et la caution s’élève à 5 millions de francs guinéens. Et l’affaire est renvoyée au 31 mai prochain. Par rapport aux officiers de la police et de la gendarmerie impliqués dans le dossier, il y a eu audience. Monsieur le représentant du ministère public a soulevé une exception tendant à mettre notre action judiciaire dans les tiroirs. Mais nous avons demandé un renvoi au 31 de ce mois pour qu’on puisse répliquer. Pour le représentant du ministère public, le prévenu à la barre (commissaire Mohamed Kassé) est un officier de police judiciaire et qu’il bénéficie d’un privilège de juridiction. ».

L’audience a été renvoyée au 31 mai prochain.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.