TPI de Mafanco: 18 mois de prison requis contre Oustaz Taibou et son épouse

Après la comparution du principal accusé et son épouse, accusés d’escroquerie sur la personne de Thierno Nouhou Diallo, cambiste, et les différents témoignages,  le procès d’Oustaz Taibou, chroniqueur islamique, entre dans sa dernière ligne droite.

Vendredi, l’audience s’est poursuivie avec le réquisitoire du procureur de la République, Maître Lazard Mamadi .

En se fondant sur les dispositions des articles 430, 123 et 135 du code pénal, le ministère public a requis une condamnation de 18 mois de prison dont 12 assortis de sursis et le paiement d’une amende de 500.000 GNF contre l’Oustaz Taïbou. Le procureur a réclamé 18 mois de prison ferme avec une amende de 500.000 GNF contre son épouse Hafsatou Baldé.

Mais pour l’avocat du coupe Bah, il n’y a pas de délit d’escroquerie dans ce dossier : « Mes clients ont attesté devoir à Nouhou. Les actes signés sont des reconnaissances de dettes. C’est un prêt à intérêt. Il n’y a pas escroquerie parce qu’il n’y a pas eu usage de fausse identité pour prendre l’argent avec le plaignant. Donc le délit d’escroquerie n’est pas établi. Il n’y a donc aucune connotation pénale. Je vous prie donc de renvoyer le ministère public et les accusés à mieux se pourvoir. », estime-il.

L’affaire porte sur une escroquerie présumée de plus de Huit (8) milliards de franc guinéen que le couple Bah aurait pris avec le cambiste.

Le verdict est attendu le 14 Avril prochain.

Mariam Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.