TPI de Mafanco : Pas de liberté provisoire pour Oustaz Taibou et son épouse

Poursuivis pour abus de confiance et escroquerie, le chroniqueur islamique, Oustaz Taibou et son épouse, ont comparu jeudi pour la deuxième fois.

L’affaire porte sur une escroquerie d’un montant de 8 milliards impliquant Ousdtaz Taibou et son épouse, Hafsatou Baldé, qui plaident tous les deux non coupable de détournements des montants mis en cause.

L’audience de ce jeudi a été marquée par la présence du plaignant, Thierno Nouhou Diallo, qui explique avoir effectué plusieurs transactions financières en devises avec le couple, sans pièces justificatives.

Après 6 mois passés à la maison centrale de Conakry, Oustaz Taibou et son épouse devront encore rester en prison. La demande de liberté provisoire formulée par leur avocat, a été rejetée en bloc par la partie civile et le procureur de la République qui parlent de risque de troubles à l’ordre public.

En attendant la suite de la procédure, l’affaire continue encore à alimenter les débats à Conakry.

Mariam Diallo, Kababachir.com

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.