TPI de Dixinn : Le commandant du BATA et ses deux gardes condamnés

Poursuivis pour outrage à un Magistrat, le Commandant Mohamed Lamine Diarra, commandant du BATA (Bataillon Autonome des Troupes Aéroportées), et ses deux accompagnateurs, ont été jugés ce vendredi au Tribunal de Première Instance de Dixinn.

Dans sa déposition, le plaignant, Morlaye Soumah, Magistrat, accuse le Commandant de BATA Mohamed Lamine Diarra et ses deux gardes de l’avoir séquestré pendant plus de 30 minutes dans son bureau, lui exigeant des informations sur la libération d’une personne dont les Chefs d’accusation sur un viol n’ont pas été confirmés. Le magistrat Morlaye Soumah, dit avoir été séquestré à son bureau par l’Officier à propos de la libération d’un jeune poursuivi pour viol de sa nièce.

Au cours de l’audience, le Commandant de BATA Mohamed Lamine Diarra a reconnu le délit d’outrage à un Magistrat, mais nie avoir porté main sur le juge d’instruction Morlaye Soumah et et nie également proféré des injures à l’encontre de ce juge d’instruction.

Pour sa part, le Procureur Me Alsény Bah, a requit dans un premier temps de 5 ans d’emprisonnement ferme assorti d’une amende de 5 millions de francs guinéens, non seulement pour le Commandant Mohamed Lamine Diarra et puis ses deux gardes.

Finalement, le Juge a rendu public le verdit qui condamne le Commandant Mohamed Lamine Diarra à trois mois d’emprisonnement assorti de sursis. Et ses deux gardes écopent chacun deux mois d’emprisonnement.

Comme pour dire nul n’est au dessus de la loi.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.