Transposition de la grille indiciaire : des défaillances techniques qui fâchent…

La Fonction publique a déjà basculé dans la nouvelle grille indiciaire. Si cette transposition a été bénéfique, chez certains fonctionnaires, c’est l’incompréhension totale, l’agacement et la révolte.

Sur leur bulletin, aucune augmentation. Chez d’autres, une réelle augmentation, pour un troisième groupe, des miettes. Débats et discussions se le disputent avec des suppositions. La cible : le ministre Kourouma de la Fonction publique déjà accusé de favoritisme et de népotisme. Très vite, l’intéressé sort dans les média pour expliquer une défaillance technique au niveau de la transposition de l’ancienne grille à la nouvelle.

C’est ainsi que, depuis plus de 4 jours, il a mis en place un Comité de recours pour recevoir toutes les réclamations. A ce jour, c’est la ruée vers les DRH des départements ministériels. Selon les techniciens, l’examen des dossiers issus de réclamations ne prendra pas du temps. Ce qui réconforte des fonctionnaires, lesquels se demande en revanche si ce qui est perdu sera remboursé. C’est toute la question !

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.