Trois morts dans des heurts à Conakry après la victoire annoncée de Dalein

Après l’auto-proclamation de Cellou Dalein Diallo qui se déclare vainqueur de la présidentielle du 18 octobre, des heurts ont été signalés à Conakry, N’Zérékoré, Macenta et Kissidougou au sud de la Guinée.

Les partisans de l’UFDG sortis pour célébrer la victoire annoncée de leur candidat ont été dispersés par la police à Conakry à coup du gaz lacrymogène.  Au moins trois jeunes ont été tués dans les échauffourées, la police et le PA de Gnariwada (Hamdallaye) a été incendiés par des jeunes en colère qui voulaient venger leurs camarades.

Sur sa page facebook, Cellou Dalein Diallo condamne ces crimes odieux qu’il  impute au Président Alpha Condé.

«Alors que des jeunes célébraient pacifiquement ma victoire, les FDS ont tiré sur la foule entraînant la mort de trois jeunes garçons et plusieurs blessés par balles. Je présente mes condoléances aux familles et condamne ces nouveaux crimes à mettre à l’actif d’Alpha Condé», a écrit l’ancien Premier ministre sur sa page facebook.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.