TROISIEME MANDAT : Bangaly Kourouma rallume la flamme

 
Les plus naïfs croyaient à jamais abandonnée. Mais ils auront le regret de constater que non seulement les ambitions d’un troisième mandat pour le président actuel sont encore sur la table, mais qu’elles sont désormais plus précises. Et c’est le directeur général de la police nationale, dont la démagogie s’était déjà suffisamment manifestée les jours qui ont suivi sa nomination, qui s’est chargé de nous le rappeler hier à N’Zérékoré.
A la différence de tous ceux, avant lui qui s’étaient montrés favorables à la modification constitutionnelle en vue d’un troisième mandat pour le président Alpha Condé, Bangaly Kourouma est le plus explicite. Dans une mission en charge de régler un différend à l’intérieur de la fédération RPG-arc-en-ciel de N’Zérékoré, le directeur général de la police nationale, ne passe pas par quatre chemins et ne fait pas dans la langue de bois. Il se veut aussi clair que précis : « Aussi longtemps qu’Alpha Condé sera en vie, il sera président de la Guinée »
Et s’il est aussi catégorique, c’est parce qu’à la différence du commun des Guinéens, Bangaly Kourouma ne se réfère pas à la constitution du pays. Sa référence à lui, c’est une tradition non écrite qui voudrait que les dirigeants guinéens meurent au pouvoir. Ce fut le cas pour Sekou Touré et Lansana Conté. Ce le sera certainement pour Alpha Condé. Et c’est tout !
Anna Diakité, www.kababachir.com
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.