Troisième mandat d’Alpha Condé : “ le peuple a déjà décidé qu’aucun guinéen ne fera trois mandats’’ averti le député de Labé

Alors que son fils est cité dans une affaire de corruption dans un rapport publié par l’ONG Global Witness , le Président de la République , Pr. Alpha Condé a comme , à l’accoutumé profité de sa conférence de presse ce dimanche 15 mai 2016 , pour faire une diversion.

Cette fois ci, il a pris un terrain glissant celui d’une éventuelle révision constitutionnelle, il l’a fait savoir en ces termes :  « Je viens du Rwanda, un pays bien géré et qui avance. Au Rwanda, vous ne pouvez pas jeter un morceau de papier dans la rue. L’Ethiopie est un pays bien géré qui avance. Enfin, pourquoi vous ne posez pas la question de Singapour. Pourquoi vous ne parlez pas des pays de l’Asie du Sud Est. Quand on dit que le Singapour est bien développée, pourquoi vous ne vous posez la question de savoir comment il était ? Nous en avons assez qu’on invective : l’Afrique, l’Afrique. L’Asie du Sud- Est dont on vante tant est bien développé mais comment ? Est-ce des démocraties ? La Malaisie ? Pourquoi vous ne voulez pas que je collabore avec Kagamé ? Non, je n’ai aucun complexe ? Chaque président est libre en fonction de son peuple, de faire sa politique. Je n’ai pas à apporter des jugements. Dans un pays, ce n’est pas à vous de décider, c’et le peuple. Personne, je dis personne ne me dira ce qu’il faut faire, seul le peuple Guinéen le dira. Et je n’ai aucun problème à collaborer avec Kagamé, à collaborer avec le président éthiopien ou à collaborer avec d’autres. Donc, c’est vous qui vous préoccupez de ça. J’ai un programme de cinq ans. J’applique mon programme pour satisfaire le peuple de Guinée. Je ne rentre pas dans ce débat de savoir si le programme est démocrate ou pas. Ça c’est le problème avec son peuple. S’il a une bonne expérience, je tire les leçons de son expérience pour faire avancer mon pays. Donc, je ne rentrerais pas dans ce débat, limitation de mandat ou pas. Ce qui m’intéresse, ce que j’ai des engagements avec le peuple de Guinée. Je remplis ces engagements. C’est vous qui spéculez. Il y a certains qui s’agitent, qui sera vivant en 2020, qui ne sera pas là, qui est Bon Dieu.»
Pour Le député uninominal de Labé, honorable Mamadou Cellou Baldé : « ça ne nous impressionne pas dans la mesure où souvent c’est le même mépris pour le citoyen guinéen, le même mépris pour la démocratie et les droits humains. Il a provoqué la l’attitude de laisser au peuple de décider s’il aura un troisième mandat ou non. Moi je m’en vais vous dire que le peuple a déjà décidé qu’aucun guinéen ne peux faire trois mandats.»
Contrairement au précèdent, Idrissa Camara secrétaire général du RPG arc en ciel de la section de Labé 2 se félicite : « C’est le témoignage le plus éloquent de la volonté du président de la République, le professeur Alpha Condé de galvaniser la démocrate en Guinée. (…) c’est la population qui l’a mis là-bas comme président. Si ce n’était pas la population qui avait voté pour lui, il n’allait pas être là-bas. Ce que je peux vous dire Alpha c’est un modèle »
Pour ce citoyen : « le peuple a déjà adopté une Constitution ou bien une Constitution a été adoptée au nom du peuple. Il faudrait que nous soyons un peu sérieux dans ce pays » lâche-t-il.
Reste à savoir si le Président Alpha Condé tentera de faire du forcing le moment venu. En attendant, sa sortie médiatique est unanimement condamnée par la majorité des citoyens de Labé.
Sally Bilaly Sow, correspondant www.kababachir.com à Labé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.