Tronçon Mamou-Dalaba : Un calvaire pour les usagers

Pour une distance, seulement de 55 km, le tronçon Mamou-Dalaba situé
au Nord-Est de la ville carrefour reste de nos jours un problème
majeur des populations qui y transitent. Connu pour ses multiples
virages, la route Mamou-Dalaba en réprofilage dit-on par la société
HENAN Chine, absente et qui n’a laissé aucune trace sur les lieux, est
à la base de beaucoup d’accident de la route. En dehors des
accidents, cette route cause d’énormes problèmes d’ordre sanitaire,
technique et sécuritaire, parmi lesquels figurent: la poussière, les
crevaisons, les pannes de moteur, les attaques nocturnes surtout au
niveau des points les plus dégradés. Les transporteurs mettent aussi
plus de temps comme prévu. A chaque km de la route un engin roulant est
stationné et attend un coup de main des passants qui, souvent ont peur
de s’arrêter sous la peine d’être pris pour cible par des bandits de
grand chemin qui créent perpétuellement des embuscades. Rencontré à
Bouliwel, une sous-préfecture située à 40 km du chef lieu de la préfecture de

Mamou et à 15 km de Dalaba, Mamadou Saliou Sow explique:<<Nous respirons

tous les jours de l’air impropre. Pour se déplacer, nous sommes obligé de porter des
vêtements sales ou noirs et d’utiliser des caches- nez pour éviter
d’absorber toutes la poussière>>. Aux autorités à tous les niveaux de
s’impliquer d’avantage pour la satisfaction des riverains et des
usagers du tronçon Mamou-Dalaba qui souffrent beaucoup.

Alpha Oumar Sylla, correspondant www.kababachir.com à Mamou

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.