Ultime recours de l’ARMP : le Médiateur de la République ?

Tous les recours du personnel de l’ARMP de Jonas Mukamba Kadiata Diallo, pour rentrer dans ses droits (paiement des huit mois d’arriérés de salaires) traînent ou sont restés improductifs. Selon des sources dignes de foi, ce personnel honni et jeté en pâture devant le regard crédule et indifférent du Conseil de régulation, de l’Inspection du travail, de la CNTG, du Cabinet de la Présidence de la République, etc., mise désormais sur le Médiateur de la République,  Facinet Touré, pour une sortie de crise.

On le sait, l’une des missions de Facinet Touré est aussi « de régler par la médiation, les réclamations concernant le fonctionnement des organes et services de l’Etat, des collectivités territoriales, des établissements publics et de tout organisme investi d’une mission de service public dans leurs relations avec les administrés. »

Cette porte sera-t-elle la bonne, après bien des démarches sans suite favorables ? C’est ce qu’estiment certains cadres de l’ARMP déjà dépassés par le comportement peu responsable du DG de la boîte. Un DG qui se bagarre avec ses employés : d’abord avec le comptable, à cause d’une histoire de salutation, ensuite ce le cas du chargé de la maintenance Informatique. Intercéder donc entre ces deux parties –personnel et DG – serait vraiment une utilité de salubrité publique.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.