Un mandat d’arrêt émis contre le commissaire Fabou et le Cdt Simakan

Appelés à comparaitre ce 24 septembre dans un tribunal correctionnel suite à une plainte de Sékou Koundouno et Ibrahima Diallo, tous activistes de la Société civile, le commissaire Fabou Camara, de la DPJ et Commandant Mohamed Lamine Simakan de BRB ont brillé par leur absence sur le banc des accusés.

Pour rappel, le 17 septembre dernier, les deux officiers de polices accusés de violences volontaires, atteinte à la vie privée, violation de domicile et destruction de biens, étaient appelés à comparaitre  ce jeudi 24 septembre.

Un acte qui ne le laissera pas indifférent le juge Charles Wright. S’appuyant sur les articles 420, 440, 358 523 643 644 647 du code pénal, 13, 14, 460 497 722 754 758 du code de procédure pénale, il a décerné un mandat d’arrêt contre ces deux officiers de la police.

En attendant la mise en application de ce mandat d’arrêt, l’audience a été renvoyée au 1er octobre prochain.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.