Un poste CNRD pour Bah Oury : Sylla (UDG) croit dur comme fer !

« Il n’a pas formalisé encore sa démission au sein de la CORED, mais avec ses agissements ces derniers temps, on a compris qu’il fallait qu’on se sépare. A chaque fois, il est toujours avec la junte militaire. Je crois qu’il cherche un poste nominatif.  C’est ce qu’on a compris. Il ne voulait pas qu’on s’oppose aux décisions ou actions des autorités de la transition. »

Mamadou Sylla (UDG) ne se fait aucune illusion. Il sait anticiper les situations politiques qui se dressent à lui. Le cas Bah Oury en est une parfaite illustration. En effet, le président de la CORED estime que c’est un jeu d’enfants, pour ne pas voir ce qui se dessine, avec les agissements de Bah Oury.

Extrait : « On n’est pas trop petit ici pour ne pas connaître ce qui se passe. Chacun a ses amis un peu partout. L’homme doit être constant. Quand tu tournes partout de parti politique en parti politique ou de coalition en coalition, finalement les gens se diront que c’est toi le problème. En tout cas, il était bien traité au sein de la CORED et il avait tout le respect. Maintenant, on a procédé à son remplacement », lâche Mamadou Sylla.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.