Une carte pour trois scrutins : Salifou Kébé mentait-il?

Une carte d’électeur pour trois scrutins : les législatives, le référendum et la présidentielle de 2020. C’est que décide la CENI. Cette décision intervient au moment même où il y a eu une passe d’armes entre Diané (RPG) qui déclare que sans carte d’électeur, pas de carte d’identité nationale encore moins de passeport et Fodé Oussou Fofana invitant ses militants à refuser de prendre les cartes d’électeurs, puisque l’UFDG n’est pas concernée par ces scrutins.

Avec cette curieuse sortie de la CENI qui tranche dans le vif, on se rend à l’évidence que bien des Guinéens en âge de voter seront privé de ce droit, car, manifestement aucun autre  nouveau recensement des électeurs en Guinée est envisagé. Si Salifou Kébé ne joue pas le jeu du pouvoir, c’est qu’il ment.

Il y aura bel et bien recensement, car, il y aura audit du fichier actuel, goulot d’étranglement et source de tous les conflits actuels entre pouvoir et opposition. Salifou Kébé donne ainsi raison aux opposants qui l’accuse d manque de neutralité. Sinon comment peut-il priver les autres Guinéens à voter en 2020, si d’ici là Alpha Condé est encore au pouvoir ?

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.