Urgent : Des journalistes malmenés à la gendarmerie de Matam

Plusieurs journalistes ont été malmenés cet après-midi, à l’escadron de la gendarmerie de Matam.

Venus massivement pour exiger la libération de notre confrère Aboubacar Camara, Directeur Général du groupe de presse Gangan, interpellé après une folle rumeur sur la mort présumée du président Alpha Condé.

Des gendarmes ont refusé l’accès aux journalistes venus massivement exiger sa libération.

Les accrochages entre journalistes et forces de l’ordre auraient fait quelques blessés.

Cette mobilisation de la presse guinéenne fait suite à l’appel de solidarité de Kerfalla Sannou Cissé, président de l’URTELGUI et les autres associations de presse pour dénoncer la violation de la loi sur la liberté de la presse et les accusations non fondée des autorités sur la propagation de la folle rumeur.

Alexis Lamah, Kababachir.com

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.