Urgent : Le SLECG appelle à une grève générale et illimitée à partir du 26 mai

Après l’échec des négociations entre syndicat et gouvernement autour de l’augmentation du salaire des enseignants à 8 millions francs guinéens, le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), version Aboubacar Soumah, déclenche une grève générale et illimitée sur toute l’étendue du territoire national, à compter du samedi 26 mai.

Cette grève interviendra trois semaines seulement avant le coup d’envoi des examens nationaux, prévu le 18 juin prochain.

Lisez plutôt le communiqué

COMMUNIQUÉ DU BUREAU EXÉCUTIF NATIONAL DU SLECG

AVIS DE GRÈVE Le Bureau Exécutif National du SLECG

★ Considérant que la grève du 12 Février 2018 n’était que suspendue ;

★ Considérant que depuis le début des négociations la partie gouvernementale n’a fait aucune proposition sur les huit millions ;

★ Considérant le manque de volonté manifeste du gouvernement à accéder à la revendication du salaire de base de 8.000.000GNF ;

★ Considérant que les possibilités financières du pays sont énormes ;

★ Considérant l’ingérence du gouvernement dans les affaires syndicales à travers des menaces, intimidations, violences, arrestations, mutations arbitraires etc…

Décide de déclencher une grève générale et illimitée dans le secteur de l’éducation sur toute l’étendue du territoire national à compter du Samedi 26 Mai 2018 jusqu’à la satisfaction totale de nos points de revendication.

Le Bureau Exécutif National du SLECG invite toutes les Enseignantes, Enseignants et Enseignants Chercheurs de Guinée à respecter ce mot d’ordre de grève en restant à leurs domiciles.

NB : Seul le Secrétaire Général du Bureau Exécutif National du SLECG est habilité à suspendre ou à lever le mot d’ordre de grève après consultation de la base. Pas de recul !

Ensemble nous vaincrons !

Vive les Enseignants de Guinée !

Pour le Bureau Exécutif National

Un Membre

Le Secrétaire Général Aboubacar Soumah

 

Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.