Vidéos de propagande contre Dalein : des suspects indexés !

Une série de vidéos qui peuvent vraiment briser une carrière ont fait le tour des réseaux sociaux. Elles ne sont pas du tout favorables à Dalein Diallo. Des supposés militants, établis loin de la Guinée s’en sont pris, à des longues minutes durant au leader de l’UFDG. Cela, au lendemain même du scrutin du 4 février dernier. Lesdits documents ont été largement partagés, commentés, avant disparaitre des réseaux sociaux.

Ces vidéos demandaient à Dalein Diallo de rendre le tablier, à cause son incompétence, pour les uns, de sa mollesse pour les autres et son manque de politique d’anticipation pour un troisième groupe. Chacun a fait cas quand même de la boulimie supposée de Dalein pour l’argent. Ce sont des tirs croisés qui sapent le militantisme, s’il n’est pas fait par conviction. On a eu le temps de parcourir un peu les commentaires qui ont accompagné ces post. Dans l’ensemble, l’objectif n’aura pas été atteint. En cause : presque tous les commentaires convergent vers le resserrement des rangs tout en invitant les uns et les autres à ne pas croire à ces vidéos. Pour preuve de militantisme, certains ont fait des photomontages Dalein confortablement assis à Sékhoutouréya. D’autres optent pour dérision. On a même vu Alpha Condé en train de cirer les chaussures de son opposant. Et mieux, le même opposant en train de chasser le locataire de Sékhoutouréya.

Pour sa part, Dalein Diallo n’a jamais réagi publiquement par rapport à ces vidéos postées contre lui. Seulement, des militants ont accusé Bah Oury, Bantama, Hady Barry et certains faucons du régime d’être derrière cette machination nauséeuse. Le principal accusé c’est bien le vice-président exclu de l’UFDG. La raison est simple : les discours tenus dans les vidéos s’apparentent à bien des égards à ceux sans cesse tenus par Bah Oury contre Dalein Diallo.

A ce jour, les ardeurs sont redescendues. Les regards sont tournés vers les résultats de la CENI et les nouvelles options que prend l’opposition républicaine. De toutes les façons, certains ont compris que l’objectif de ces vidéos était simplement de détruire l’élan du parti. Cette fois-ci encore c’est raté. Du moins pour le moment.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.