Viol sur une fillette de 2 ans: Le tuteur du présumé violeur, un militaire menace la famille…

C’est une situation déplorable qui s’est déroulée au quartier Yimbaya dans la Commune de Matoto.

Une fille de 02 ans a été violée récemment par un jeune de 17 ans. Les faits remontent à la veille de la fête de Ramadan.

Selon la mère de la victime, qui s’est exprimé dans l’émission « les Grandes Gueules », sa famille fait l’objet des menaces par le tuteur du présumé violeur, un béret rouge :

«Ma fille était avec ma soeur elle se tressait pour la fête et de mon retour au marché, ma soeur m’a dit, je suis allée trouver la petite dans la chambre avec le garçon–là au chevet du lit elle tenait deux pagnes et elle avait des larmes aux yeux. Elle a prononcé le nom du petit en disant qu’il a touché son coucou. Le soir quand ma soeur lui lavait, elle a dit qu’elle a mal à coucou et nous avons vérifié avec les voisins. Nous l’avons envoyé à l’hôpital .On a demandé au petit mais, il nous a insulté. (…) Le concessionnaire et les voisins m’ont dit de ne pas porter plainte, j’ai dit non et le concessionnaire m’a dit OK comme tu n’es pas musulmane et tu ne peux pas pardonner, tu vas voir. Je suis partie à la gendarmerie et j’ai porté plainte. Jusque–là, le présumé auteur n’a pas été arrêté. Il a été couvert par son tuteur qui est militaire béret rouge même. Il a refusé de prendre ma fille en charge et actuellement, il passe dans le quartier que nous n’avons rien vu encore. Il nous menace et le concessionnaire aussi», a révélé Mme Diallo qui ne compte pas se laissé-faire face aux intimidations de ce militaire.

Cet acte relance le débat sur la problématique du viol en Guinée et l’indifférence de la justice guinéenne devant les graves violations des droits humains.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.