Violences à Boké : L’appel de Makanera à l’endroit du Kountigui de la Basse-Côte

Alors que la ville de Boké a été le théâtre des violences après des jours de manifestations contre le délestage électrique, Alhousseiny Makanera, ressortissant de la région, répond au Kountigui de la Basse Guinée.

Depuis l’intérieur du pays, où il accompagne le Chef de file de l’opposition guinéenne, dans sa tournée en Haute Guinée et en Guinée Forestière, Makanera Kaké, a lancé un appel pressant au Kountigui de la Basse-Guinée.

Répondant à El hadj Sékouna Soumah, qui s’est insurgé récemment contre les manifestations de rue, l’ancien ministre de la Communication qui soutient les manifestations, estime qu’un le Kountigui doit pouvoir résoudre cette crise dans cette région : ‘’Un Kountigui a dit que personne ne doit bruler des pneus dans la rue. Je crois qu’avant de nous envoyer des policiers et des gendarmes pour tirer sur les gens, ce Kountigui, s’il l’est réellement, devait résoudre le problème’’, estime-il au micro de visionguinee.info.

Pour Makaenra Kaké : ‘’S’il est Kountigui, il n’a qu’à le prouver sur le terrain. Parce que le tigre ne clame pas sur sa tigritude, il bondit sur sa proie. A Boké, les gens ne se laisseront pas faire. Trop, c’est trop. On les a poussés jusqu’au mur, ils sont obligés de résister’’, fait remarquer Makanera Kaké.

Après deux folles journées de manifestations sur les voies publiques, qui ont fait plusieurs blessés et des dégâts matériels importants,  un calme précaire règne depuis le retour du courant dans la ville de Boké, nous rapporte-t-on.

Mariam Diallo, Kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.