Violences à Mali : Le NFD parle ‘’d’abus d’autorité et la rébellion’’ du Colonel Issa Camara

Le parti de Mouctar Diallo s’insurge contre les actes barbares perpétrés vendredi à Mali Yimbéring par le Colonel Issa Camara et sa troupe contre les paisibles populations de la localité.

Dans une déclaration transmise à notre rédaction, le NFD condamne ces exactions avec la dernière énergie et exige des poursuites judiciaires contre les auteurs de ces actes.

Lisez !

‘’Le parti Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) condamne avec la dernière énergie les exactions perpétrées par des militaires sur les paisibles citoyens de la préfecture de Mali, depuis hier, vendredi 17 Juin.

Les auteurs de ces graves violations des droits humains que sont le Colonel Issa Camara, Commandant du Camp militaire de Mali et sa troupe doivent être arrêtés, traduits en justice et condamnés à la hauteur de leurs ignobles actes contre les populations de la Commune urbaine de Mali.

L’abus d’autorité et la rébellion du Colonel Issa Camara et ses hommes en uniforme ont déjà causé d’énormes dégâts humains et matériels faisant état d’au moins 21 blessés graves dont 3 par balles réelles et d’une dizaine de boutiques vandalisées.

NFD exige aux autorités à tous les niveaux, conformément à leur obligation constitutionnelle, à prendre toutes les dispositions utiles pour assurer la sécurité des citoyens de Mali et de leurs biens et à rendre justice pour que plus jamais ça en Guinée.

Les Responsables de NFD, la Fédération de NFD à Mali et l’ensemble des militants et sympathisants du parti expriment leur total soutien aux populations de Mali et restent à leur entière disposition.

NFD travaillera avec des Organisations de défense des droits humains et toute bonne volonté pour que cette barbarie ne reste pas impunie.’’

Conakry, le 18 juin 2016.

Le Bureau Exécutif National

www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.