Violences électorales : La CEDEAO relève toute la pertinence de ses recommandations

La Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) vient de réagir au double scrutin controversé tenu le 22 mars dernier.

Ce double scrutin (législatif et référendaire) s’est tenu dans un contexte de climat politique tendu, suite au boycott des poids lourds de l’opposition, en raison du manque de fiabilité du fichier électoral et l’intention du président Alpha Condé de briguer un 3ème mandat à travers son fameux projet de nouvelle constitution.

Pour l’Organisation sous-régionale, qui avait refusé d’envoyer des observateurs électoraux, tout comme l’Union Africaine et l’Union Européenne, les dégâts matériels enregistrés, prouvent à suffisance la pertinence de ses recommandations.

Tout en condamnant les actes de tueries perpétrées, avant, pendant et après le scrutin, la CEDEAO exhorte les différents acteurs politiques et sociaux à renouer le fil du dialogue, afin de promouvoir un climat apaisé et une exclusivité du processus électoral.

Lisez le communiqué

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.