Violences liées à la hausse du prix du carburant : l’INIDH exprime sa vive préoccupation

Suite aux violences perpétrées contre des citoyens et l’arrestation des certains activistes de la Société civile, ce lundi 23 juillet, l’Institution Nationale Indépendante des Droits Humains (INIDH), exprime sa vive préoccupation sur la dégradation du climat social.

Dans une déclaration dont Kababachir.com dispose d’une copie, l’INIDH regrette l’agression d’un de ses membres et les agissements inacceptables des forces de sécurité.

Lisez l’intégralité de la déclaration :

DECLARATION-INIDH-23-JUILLET-2018

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.