Violences politiques à Kankan et au Fouta : les deux discours de Don Kass…

Les discours tenus pour condamner les dérives au Foutah et celui tenu à Kankan tranchent avec l’équité et la neutralité qui devraient accompagner les sorties du gouvernement, ou du moins du Premier ministre.

Selon Kassory Fofana, à l’occasion du lancement des activités de l’Agence nationale d’inclusion économique et sociale (ANIES) dans le Batè, «Les tristes et regrettables événements de la semaine dernière, n’ont pas été jolis à voir, nous les regrettons. Le gouvernement ne permettra pas  aux perturbateurs de noircir l’œuvre du président de la République, qui est une œuvre historique. » Ici, il n’a pas été question d’indexer un parti ou des loubards à la solde d’un parti. C’est comme si, c’est un acte isolé de voir des boutiques et des domiciles privés saccagés par des individus qui ont poussé l’outrecuidance jusqu’à publier des vidéos sur les réseaux sociaux, comme pour dire qu’ils sont soutenus.

Pendant ce temps, le cas du Fouta est vite qualifié : « Ces actes de violence gratuite, d’incivisme, de vandalisme ont été perpétrés par des groupuscules et des individus, se réclamant d’un certain parti d’opposition qui prétend prendre en otage les populations du Foutah et s’implanter dans la région par la violence et l’intimidation. » Pourtant, cet autre bout de phrase du gouvernement devrait être prononcé aussi à Kankan : « Le gouvernement condamne ces pratiques contraires à la démocratie et aux valeurs de la République, incompatibles avec la tradition bien établie et bien connue d’hospitalité, de paix et de tolérance des populations… »

Mais Kassory l’a tout bonnement occulté en aggravant : « Ces actions ont pour but avoué de porter atteinte à l’unité nationale et à la coexistence pacifique entre toutes les communautés du pays. Ces actions visent aussi à ternir l’image du pays sur le plan international et à décourager l’investissement. »

A quand la justice pour les opprimés?

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.