Violences pré-électorales : La justice de paix de Yomou incendiée

La tension politique monte d’un cran à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur du pays, à la veille du double scrutin controversé du dimanche 22 mars.

Dans la nuit du vendredi au samedi, le palais de justice de Paix de Yomou a été incendié par des inconnus. C’est du moins l’information provenant du Maire de la Commune

« Le palais de justice de paix de Yomou a été incendié la nuit. J’ai été informé aux environs de 5h du matin. Tout le bâtiment est perdu, même l’architecture. Nous n’avons pas d’électricité ici, et le groupe qu’on utilisait, ça fait longtemps on ne l’utilise pas aussi. C’est d’origine criminelle », a expliqué Mathieu Kpoghomou.

Pendant ce temps, le Colonel Issa Camara, le préfet de Yomou, décédé récemment à Abidjan, n’a pas encore été inhumé.

Ismael Bah, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.