Voici pourquoi Bah Oury est têtu…


C’est sur les ondes d’une radio locale que Bah Oury explique pourquoi il est taxé de têtu. Et lui-même reconnait de l’être, tout en avançant le motif de son opiniâtreté maladive.

Pour lui donc,  « Certaines personnes disent que je suis têtu. Elles le disent parce que j’essaie d’être constant, d’avoir des principes sur lesquels je fonde mon action. Tout ce qui va dans le sens de l’intérêt du pays, je souhaite avoir l’intelligence et la sagesse de soutenir cela, même si ça peut aller au détriment de mes intérêts spécifiques. »

Guidé donc par cet acharnement pathologique reconnu d’ailleurs volontiers, Bah Oury a fini par bousiller toutes ses cartouches d’abord vis-à-vis du parti qu’il a fondé, ensuite à l’endroit d’Alpha Condé, le bienfaiteur rusé qui a réussi à le dresser contre les siens : les membres de l’UFDG, parti politique d’opposition vraiment redoutable. Lâché de toutes parts, Bah part, comme un loup solitaire dit être devenu mûr. Comme pour rouvrir un boulevard de discussion avec son parti d’hier, comme lui-même le souhaite d’ailleurs.

Sauf que les attaques allant jusqu’à attenter à la vie de l’UFDG sont restées encore béantes et fumantes. De quoi mettre en garde la principale formation politique d’opposition. Surtout que Bah Oury a toujours menacé de supplanter à pieds levés l’actuel président du parti, déjà favori en 2020. Si élections il y a. Accepter le retour de Bah Oury serait donc suicidaire et pour Dalein et pour le parti dont il défend les couleurs. C’est donc le chemin de croix pour le paria. Et c’est justement le prix à payer quand on est têtu et revanchard.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.