Les vraies raisons du glissement de Dares-salam

Le glissement de la montagne d’ordures survenu à Dares-salam, dans la commune de Ratoma a fait cinq morts selon la police et 8 selon d’autres sources non officielles. On dénombre également une dizaine de blessés. Le président de la République qui s’est rendu sur les lieux a annoncé des mesures.

Au dire de certains témoins, la catastrophe s’est produite au moment où la pluie s’accentuait. Sur l’origine du glissement, les riverains, comme Mohamed Lamine SOUMAH indexent les gestionnaires de la décharge : « Ces détenteurs de machines, ils ne sont pas à leur premier acte. Nous nous sommes organisés pour aller leur parler et avons interpellé les autorités locales. Mais ceux qui poussent les ordures sont entourés par des agents munis d’armes. Ils nous intimident»

Mamadou Kaba DIALLO, un autre riverain abonde dans le même sens : « Le gouvernement est au courant. Les gens passent toute la nuit à pousser les ordures. Lorsqu’ils  travaillaient la journée, les riverains se mobilisaient pour aller leur dire d’arrêter. Depuis lors, ils agissent nuitamment jusqu’à 4h-5h. Mais hier ils en ont fait de trop. Suite à la pluie, une partie de la montagne a chuté sur les maisons des gens. Si ce n’était pas la journée, nul ne saurait le nombre exact de morts ».

Après le drame, le chef de l’Etat s’est rendu sur place. Dans une succincte déclaration à la radio nationale, Alpha CONDE a promis d’agir. Des jeunes en colère ont profité de son passage pour réclamer le dégagement de la décharge de Dares-salam.

Diallo Oumar Rafiou, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.