Zénab Nabaya Dramé : en vers et contre tout !

Désillusion, douche froide, déception, etc., les qualifications auront dû manquer suite à la reconduction complaisante de ZénabNabayaDramé, en qualité de ministre, au moment même où elle fait face à une bataille judiciaire pour une affaire de délinquance financière présumée, révélée par la presse locale, mais étouffée par le gouvernement, avec à la tête Kassory Fofana.

Interrogé par la presse locale, Mamadou Kaly Diallo, activiste de la société civile, dénonce : «C’est un manque de courage et d’audace ou simplement c’est parce qu’il n’y a pas une volonté ferme d’aller vers l’assainissement ou la lutte contre la corruption en dépit de tous les discours. Parce qu’ailleurs, quand la presse fait une alerte par rapport à une gestion opaque d’une personne, il y a des dénonciations, soit la personne démissionne ou alors on prend une sanction administrative contre la personne jusqu’à ce que le processus judiciaire aboutisse. Si la personne s’avère être coupable des faits, elle écope des sanctions mais si c’est le contraire ça blanchit l’image de marque du gouvernement. Mais reconduire une personne accusée de tel fait, cela veut dire que tel ou tel autre aussi pourrait être tenté de le faire et malheureusement qui dit bonne gouvernance doit exiger la culture de la transparence. »

Cette appréhension est largement partagée par l’opinion nationale, car, si l’on tient compte du slogan, hélas vite devenu caduque, ‘’Gouverner autrement’’, nul ne saurait reconduire la ministre à son poste, encore moins celui du Budget et éventuellement celui des Finances. Tous, appuyés par d’autres hauts-perchés ont commis des impairs ou ont été carrément complice de la délinquance financière. Mais, tous aussi sont restés protégés par le régime. Zénab et Cie narguent l’opinion. Et on s’attend à des règlements de comptes au sein même des départements que cette clique occupe. Elle est en vers et contre tous. Mais, elle jouit d’un soutien d’Alpha Condé.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.