Zimbabwe : la production du cannabis désormais légale

Un décret du Dr David Parirenyatwa, ministre de la Santé zimbabwéen, a annoncé la légalisation de la production de cannabis à des fins médicinales. Jusqu’à présent acceptée en petites quantités pour la médecine traditionnelle, notamment pour traiter l’asthme, l’épilepsie ou pour… accélérer la pousse des cheveux, le gouvernement a décidé légaliser le cannabis pour attirer des investisseurs.

La production et l’utilisation de grandes quantités étaient punies de peines allant jusqu’à douze ans de prison.

Le nouveau texte permet dorénavant aux citoyens zimbabwéens ou aux entreprises dûment établies dans le pays de solliciter un permis de production d’une validité de cinq ans auprès du ministère de la Santé sous strictes conditions.

« Le demandeur doit préciser la quantité maximale, exprimée en poids net en grammes, du cannabis frais, séché ou sous forme d’huile qu’il s’engage à produire, sous quelle pédiode, ainsi que le nombre maximal de plants qu’il vendra », stipule le décret.

En juillet 2017, le gouvernement zimbabwéen envisageait de légaliser la culture de cannabis et son usage thérapeutique, pour principalement, booster l’économie du pays et d’attirer des investisseurs.

En Afrique, le Lesotho a été le premier pays a accordé une licence dans le développement de l’industrie du cannabis en accordant un permis pour la culture, le traitement, la recherche et l’exploitation du cannabis à usage médical et scientifique.

La Zambie, l’Afrique du Sud, le Malawi étudient actuellement la possibilité de la légalisation de la culture du cannabis à usage thérapeutique.

https://beninwebtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.