Des brigades pour veiller sur les espaces publics


« Le Chef de l’Etat a invité à la reforme et au renforcement des brigades publiques chargées de veiller sur les espaces publics et en particulier interdire et empêcher l’occupation des domaines publics maritimes, le remblayage des bordures de mer, la destruction de la mangrove et la réalisation de constructions anarchiques au mépris des plans d’urbanisation des villes. »

C’est l’une des informations issues du conseil des ministres de la semaine dernière, à Conakry. En suivant Alpha Condé dans une telle invitation, on rit sous cap.

En effet, devant ses ministres, il y en a qui ont remblayé bien des domaines, bien des marécages pour y bâtir des immeubles ou des maisons cachées. Tant à Conakry qu’en région. Des forêts ne sont pas épargnées, des bras de mer non plus à plus forte raison des domaines appartenant à de pauvres citoyens dont le seul tort aura été d’être des voisins à un haut commis de l’Etat.

Le ministre qui casse actuellement Kaporo rails et Kipé2 est aujourd’hui sujet à toutes les polémiques. Même le fils du président a bâti son hôtel OnomoHotêl, en chassant la mer, du côté de la Résidence 2000 à Moussoudougou à Conakry. Kipé, Kaporo, Gbessia port, Matoto, AntaFassa, nulle part n’est épargnée. Alpha Condé le sait. Mais, vu la tension actuelle, il préfère faire de lacom pour endormir les déguerpis éplorés. Ce jeu-là aussi est connu de tous les Guinéens.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.