Que peut-on s’attendre de cette longue et intrigante autopsie des corps ?


Les jeux sont déjà faits avec l’autopsie des victimes de la marche du FNDC, des corps enlevés et kidnappés par le gouvernement afin de chercher à se faire disculper, suite tirs orientés sur l’Axe. Plus de deux semaines pour une autopsie ? Le gouvernement trouve cela normal. Des spécialistes estiment que le temps est trop long pour des autopsies du genre.

La démarche intrigue et fait jaser. Au niveau du FNDC, on crie à la manipulation. C’est ce qui n’est pas absolument faux. En effet, récemment au cours d’une de ses visites en région forestière, Alpha Condé avait déjà tranché : «Vous serez surpris lorsque vous verrez les résultats de l’autopsie. Car le menteur, son chemin aujourd’hui est facile, mais ça devient difficile après, car la vérité finit toujours par triompher », a prévenu le chef de l’État guinéen. Cette déclaration donne déjà le chemin à suivre et jette le doute sur le résultat de l’autopsie.

A sa suite, c’est Kassory Fofana, en séjour à Labé qui se lâche : «L’autopsie effectuée sur les onze cadavres a relevé que les onze sont morts en dehors du périmètre des manifestations. Dix des onze ont été tirés dans le dos, pas en face. Ils ont été tués à bout portant à moins d’un mètre », révèle le premier ministre.

En suivant Don Kass et Alpha Condé, on ne peut estimer du bon boulot de la part des spécialistes de l’autopsie quand on sait que les résultats sont déjà donnés. En tout cas, il y a une forte pression.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.