20 milliards USD, c’est pour le 3è mandat (PEDN)

Le geste de Chine, à travers ces 20 milliards USD continue de créer des vagues. Le contexte dans lequel cette bagatelle est obtenue fait délier les langues, malgré les sorties médiatiques des tenants de ce contrat colossal. Alpha Condé en premier lieu. Le PEDN croit dur comme fer que ces sous servent juste à peaufiner le 3è mandat dont rêve encore l’actuel président guinéen.

C’est le président de ce parti d’opposition lui-même qui donne l’information. Pour Lansana Kouyaté, « aujourd’hui tout comme les millions de Rio Tinto tout comme tout ce  qui a été obtenu par-ci par-là dans un champ enfumé où les vérités ne sont pas déclinées » a un objectif. Malgré l’accord chinois qui n’est qu’à la phase de définition séquentielle LK s’interroge sur les générations futures va payer, quant au paiement des dettes contractées. Et mieux, « Quelles sont les minerais concernés? Sur quel périmètre du territoire national? Quelles sont les garanties de préservation de l’environnement? J’apprécie les Chinois mais ils sont tout sauf des naïfs en affaires. C’est leur atout. Mais au total la Guinée tend à renoncer pour toujours à son industrialisation dans le secteur minier. »

Le Président du PEDN regrette au micro de Guinée news :« Nous ne voulons que rester exportateurs de nos cailloux et boues. Le développement ne sera pas au rendez-vous avec cette ambition minimaliste. Vous n’êtes pas sans savoir que ces 20 milliards sont sortis du chapeau pour avoir un troisième mandat. Qu’il laisse là où le dernier jour de son deuxième et dernier mandat le trouve, celui qui viendra continuera en apportant plus de lumière à ce qui semble être bricolé. »

Sage prédiction ou parole d’opposant ? Les années à venir nous édifieront.

Jeanne Fofana, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.