Média: La préfecture de Dabola coupée des signaux de la RTG

La préfecture de Dabola située à 400 km de la capitale Conakry, est coupée des signaux de la Radiotélévision Guinéenne (RTG) depuis le lendemain de la proclamation des résultats des législatives de 2013. La population éprouve d’énormes difficultés par rapport à la réception des signaux de la Radiotélévision Guinéenne (RTG).

L’antenne communément appelée par les paysans ‘’FM’’, était connectée au groupe électrogène de la Société de téléphonie mobile « CELL Com ». Aux dires du gardien de l’antenne « Cell Com », ‘’c’est le patron de « Cell Com » en personne, qui a ordonné la déconnexion de toutes les ‘’FM’’ de son groupe électrogène… »

Suite aux multiples plaintes des populations, les autorités préfectorales avait promis de connecter le câble en question sur la ligne de l’Huilerie. Hélas !

Des engagements qui sont restés lettres mortes. Car, la population de Dabola ne reçoit toujours pas la RTG qui fait l’objet de convoitise dans la préfecture.

Pour suivre quelques actualités nationales, certains citoyens de Dabola captent la radio rurale de Bissikirima qui s’efforce souvent, à faire la synchronisation avec la Radio nationale à partir de 19 heures 45 minutes.

Par contre, d’autres utilisent  ‘’CANAL PLUS’’ pour pouvoir suivre le journal télévisé à partir de leurs postes téléviseurs.

Bref, chaque jour que Dieu fait, la population de Dabola peine pitoyablement à s’informer de ce qui se passe dans le pays.

Suivra…

Mamadouba Camara, www.kababachir.com dabola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.