3ème mandat pour Alpha Condé: «Cela n’est pas possible » tranche l’UFR

Le sujet suscite encore de débat même si le président Alpha Condé, lui-même n’a pas officialisé ses intentions, tous les ingrédients laissent croire que le locataire du palais Sékhoutouréya veut faire le forcing sur ce fameux projet.

Pendant que le mandat des députés est prorogé par un décret présidentiel, la question d’un troisième mandat pour Alpha Condé ou une nouvelle Constitution qui nous mènera à une 4ème République préoccupe plus d’un guinéen aujourd’hui.

Le sujet était à l’ordre du jour au cours de l’Assemblée générale hebdomadaire de l’UFR ce samedi 26 janvier au siège du parti à Matam.

Pour l’honorable Ibrahima Bangoura qui a présidé la séance, il est hors de question de parler d’un 3ème mandat pour Alpha Condé, encore moins d’un glissement de calendrier.

« Les élections présidentielles auront obligatoirement lieu en 2020 et il n’y aura aucun glissement. S’agissant d’un éventuel troisième pour un président de la République en Guinée qui effectué deux mandats, cela n’est pas possible. Qu’il s’agisse de la révision de la Constitution ou qu’il s’agisse d’une nouvelle Constitution qu’on voudrait faire voter par référendum », tranche –t-il.

En ce qui concerne la prorogation du mandat des députés, l’UFR n’est pas encore déterminé si ses députés vont siéger ou pas : « la position du parti n’est pas encore déterminée, compte tenu du fait qu’on ne s’est pas encore réuni en bureau politique pour cela. Je pense que cette position sera déterminée prochainement », a-t-il laissé entendre.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.