5 600 euros pour enlever Dixinn : l’UFDG, indexée ?

Le jeu en vaudrait-il la chandelle pour enlever seul (RPG et UFDG entre autres) et sans anicroche  la très disputée circonscription électorale de Dixinn, celle qui abrite Dalein Diallo adversaire redoutable d’un certain Aboubacar Soumah ayant déjà promis un échec retentissant à son ex allié ?

Les enjeux sont vraiment de taille au niveau des Communes de Conakry en général et à Dixinn en particulier. Pour s’emparer de cette Commune, tous les moyens sont utilisés, depuis la campagne en début d’année – Malick Sankhon et Aboubacar Soumah y ont englouti près d’un milliard GNF, rapporte-t-on – jusqu’à aujourd’hui. Des coups bas, accusations et contre accusations sont orchestrés notamment entre l’UFDG et Aboubacar Soumah, désigné comme tête de liste virtuelle du RPG.

Au cours d’une de ses sorties, cet ex allié de l’UFDG accuse : « Le candidat de l’UFDG de Dixinn a invité 4 de mes conseillers chez lui où il a proposé à chacun d’eux 5 600 euros en échange de leur voix. Et après leur entretien, il a donné 2 millions à l’un et 400 000 à un autre comme frais de transport », accuse-t-il sans préciser si en monnaie locale ou en devises. Selon ce pyromane, soupçonné d’être derrière bien des exactions, parce que, à la tête d’une autre milice, à part celle de Malick, ces conseillers «sont responsables, ils ont enregistré l’échange avec le candidat de l’UFDG. Ils sont revenus et avec l’argent et l’enregistrement de leur entretien que je vais donner. »

L’installation des exécutifs communaux dans cette autre circonscription devrait imposer une haute surveillance sécuritaire. De toutes les façons, ni le RPG, ni l’UFDG ne passeront sans alliance avec l’UDG de Mamadou Sylla. Celui-ci est encore Roi ici. Il monte les enchères comme bon lui semble. Cela va avec.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.