LABE : Les démagogues ont eu chaud !

Le paradoxe est à son combe. Labé, la ville natale du chef de file de l’opposition est sur le point de passer pour le chantre des démagogues du régime du président Alpha Condé. Ainsi, c’est dans cette ville, capitale de la région de la Moyenne Guinée qu’un gouverneur a dit souhaiter que la Guinée imite le Rwanda. Et c’est également à Labé qu’hier, des responsables de l’éducation ont essayé par des manœuvres dilatoires de casser le mot d’ordre de grève en organisant une réunion secrète en vue de convaincre les enseignants de trahir le mot d’ordre du syndicat. Mais si c’était à refaire, les démagogues qu’ils sont réfléchiraient plus d’une fois…

C’est dans l’enceinte de l’ENI-CFP de la ville que les organisateurs de la réunion secrète se sont retrouvés. Objectif ? Faire appel aux différents enseignants pour les convaincre de reprendre les cours, au détriment de la grève déclenchée depuis le lundi par l’inter-centrale syndicale. Malheureusement pour eux, très vite, la nouvelle parvient aux oreilles des syndicalistes. Séance tenante, décision est prise de venir voir de quoi il retourne.

Face à un premier groupe de syndicalistes, pas particulièrement étoffé, l’inspecteur régional de l’éducation, Mory Sangaré joue à la fois au fier et au gonflé. A ceux qui sont déjà apeurés il demande pourquoi paniquer devant un petit groupe de syndicalistes.

Mais quand par la suite, les autres syndicalistes se sont annoncés, il fut le premier à se sauver. Du coup, en arrivant sur les lieux, les syndicalistes n’y ont trouvé personne. Ce qui a sans doute évité le pire.

Anna Diakité, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.