Front uni pour Démocratie (FUD): Une fissure congénitale

Du Front uni pour la démocratie (FUD), Papa Koly Kourouma a égrené de grandes ambitions, ce lundi matin, dans une émission grande écoute. Expliquant notamment que ce front en gestation est une réponse à une demande populaire, l’ancien ministre de l’énergie révèle que le FUD a pour vocation la défense et la préservation des valeurs démocratiques. Mais d’en venir à cette défense, le FUD devra démontrer de sa consistance et de cohérence. Car, avant même l’inauguration de l’édifice, les fondations commencent à craquer.
En effet, comme nous le relevions dans une de nos précédentes publications, l’UDG de Mamadou Sylla ne semble pas être un membre sûr de cette nouvelle alliance en perspective. Désavoué par sa base, le milliardaire qui a fait la pluie et le beau temps sous l’ère Lansana Conté peine à rompre les amarres avec le pouvoir. Il est vrai que pour lui, les risques sont élevés. Justifiant davantage sa colère par l’impossibilité de récupérer les fonds qu’il dit l’Etat guinéen lui devoir, il pourrait, en allant à l’affront avec Alpha Condé, définitivement perdre toute chance de récupérer ses sous. Surtout s’il n’a pas le soutien requis de sa base.
Aussi, se voulant réaliste, il vient tout bonnement de poser le premier lapin à ses nouveaux camarades du Front, en ne se présentant à la conférence que ce dernier a animée ce week-end à Paris. Pourtant, tout était fin prêt. Il devait être là. Mais au tout dernier moment, il a discrètement fait dire aux autres qu’il ne viendrait pas, se contentant d’une justification lapidaire tournant autour d’un mystérieux empêchement. En réalité, il semble s’être ravisé. Et c’est le retour de la brebis momentanément égarée qui a commencé. Un retour qui ne sera cependant pas sans impact sur le FUD dont l’avènement est annoncé en grande pompe.
Anna Diakité, www.kababachir.com
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.