Tête-à-tête Mamadou Sylla et Cellou Dalein Diallo : Une alliance en vue ?

Le leader de l’UGD Mamadou Sylla, fraîchement rentré de Paris était ce mardi chez le Chef de file de l’opposition guinéenne. La rencontre entre Cellou Dalein Diallo et son hôte, au QG de l’UFDG a  porté essentiellement sur la situation sociopolitique du pays.

Le président de l’UFDG revient sur l’entretien qu’il a eu avec le richissime homme d’affaire guinéen reconvertit en politicien: « Mamadou Sylla c’est un ami, on partage un certain nombre de valeurs. Lui comme moi, est très attaché au respect des accords, il est très attaché au respect de la vérité et la justice. Nous avons tous les deux étaient proches du Général lansana Conté. Moi ministre, lui homme d’affaire mais ami du président. C’est vrai depuis 2010 il soutient M. Alpha Condé, mais moi je suis un homme je n’ai pas les yeux rivés sur le passé. On l’a dit que tout est ouvert, je suis ravi de lui recevoir, parce que je lui fais confiance sur certains regards. Et comme nous partageons certaines valeurs, lorsqu’il a une position, il l’assume, lorsqu’il ne veut pas, il dit non ! Moi aussi je suis comme ça. Je pense que le temps peu nous amener à collaborer pour la défense des valeurs que nous partageons. Ça n’a pas été le cas hier, mais comme il l’a dit, le débat est ouvert. Et je suis marqué par son soutien et sa solidarité par rapport à l’épreuve que je traverse. Et on a analysé la situation socio-économique, comme sur la sévérité de la crise qui affecte les conditions de vie des guinéens, on a parlé de l’avenir, les prochaines échéances, les communales, les présidentielles. Je pense qu’il y a des possibilités d’un rapprochement. On n’a pas abordé les termes d’une alliance politique bien entendu à ce stade, mais on s’est mis d’accord sur une même lecture de la situation socioéconomique, sur l’existence d’une crise, sur l’existence d’un déficit énorme dans l’économie et sur la nécessité de ressembler les forces vives pour faire en sorte que les lois de la République soit respectées et les engagements pris vis-à-vis des personnes et dans le cadre politique soit respectés parce que la parole donnée doit être respectée, les contrats doivent être respectés. Nous allons maintenir le contact, nous allons continuer à échanger régulièrement… », a laissé entendre le président de l’UFDG.

De son côté, Mamadou Sylla, président de l’UGD parle d’une rencontre amicale :

« Je suis allé le saluer et lui adresser mes condoléances suite au décès du journaliste (Elhadj Mohamed Diallo, tué par balle le 05 février dernier au siège de l’UFDG, ndlr). Vous savez quand je suis tombé malade, l’année passée, Cellou Dalein est venu me rendre visite. C’était à mon tour d’aller le voir et échanger avec lui. Nous sommes des voisins ici à Dixinn », a déclaré le richissime homme d’affaire au sortir de la rencontre.

Ce dernier temps, Mamadou Sylla semble prendre ses distances avec Alpha Condé qu’il a soutenu depuis la présidentielle de 2010. Cela s’illustre par la récente rencontre à Paris entre Mamadou Sylla, Makanera Kaké et Papa Koly Kourouma, trois alliés du RPG, qui annoncent la création d’une coalition des partis politiques dénommé Front Uni pour le Développement (FUD)

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.