A l’approche du scrutin européen, le retour aux fondamentaux d’Emmanuel Macron

L’Europe telle que l’avait dessinée le président dans son discours de la Sorbonne, en 2017, ressemble à un mirage. Et pourtant, elle reste une cause défendable et porteuse, explique l’éditorialiste Françoise Fressoz dans sa chronique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.