ACCORD SYNDICAT-GOUVERNEMENT : Le comité de suivi mis en place

Au lendemain de la suspension de la grève générale et illimitée de la semaine dernière, les parties impliquées dans l’accord tripartite ayant permis d’aboutir au l’accord qui avait permis cette suspension se sont retrouvées ce mardi au palais du peuple pour mettre en place un comité de suivi. Ce pour tenter de démentir les sceptiques qui pensent que le gouvernement, une nouvelle fois, a roulé les syndicalistes dans la farine.

Composé de membres fournis par les centrales syndicales à l’origine de la grève, les ministères concernés par la mise en œuvre de l’accord, le patronat et l’Assemblée nationale en tant que garante de l’entente, le comité aura pour mission de veiller à la stricte application des différentes dispositions de l’accord.

Le parlement guinéen et les syndicalistes fondent en particulier de grands espoirs sur ce comité de suivi. Car, d’un côté, les députés dont l’implication a permis de mettre un terme à la grève générale, jouent leur crédibilité. Alors même que des observateurs les accusent de ne disposer d’aucun moyen de pression concret pour amener le gouvernement et le patronat à honorer leurs engagements.

Du côté des syndicalistes, après avoir déjà essuyé toutes les critiques liées à la suspension de la grève sans la moindre baisse du carburant, la mise en œuvre de l’accord reste l’ultime bouée pouvant les sauver du naufrage.

Anna Diakité, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.