Accords politiques, élections locales : Cellou Dalein lance un ultimatum

Après deux mois d’accalmie suite à l’accord politique du 12 octobre, le Chef de file de l’opposition commence à s’impatienter. Cellou Dalein Diallo, appelle ses militants à se tenir prêts pour une éventuelle reprise des manifestations.

Jusque-là, le leader de l’UFDG fondait l’espoir sur le respect des engagements par le Chef de l’exécutif guinéen. Mais ce dernier commence à faire volte-face, sur la question portant sur la nomination des Chefs des quartiers et districts.

Alors que le projet de loi électorale a été déposé à l’hémicycle pour examen et adoption, la ‘’main invisible’’ d’Alpha Condé tente d’en empêcher l’application, à en croire le Chef de l’opposition guinéenne qui lance un ultimatum au gouvernement.

« Les chefs de quartiers et districts, selon les accords, sont nommés à partir des résultats issus des élections communales sur la liste proportionnelle. Malheureusement, le projet de loi déposé à l’hémicycle par nos collègues députés de la mouvance est tout sauf ce qui a été signé pendant le conclave. Puisque le document qui nous est parvenu dit que c’est le pouvoir qui nomme les chefs de quartiers et les présidents de districts, c’est-à-dire à la discrétion de l’Administration  et c’est ce que nous avons rejeté et on nous parle des erreurs qui seraient glissées. Les signataires de cet accord, notamment ceux de la mouvance, veulent modifier tout le contenu pendant le dialogue. Mais nous restons sereins, lucides et vigilants. Nous leur donnons 72 heures, pour rectifier ce qu’ils appellent ‘’erreurs’’. Et les jours qui suivent, nous allons tirer les conséquences et nous allons définir les nouvelles stratégies et éventuellement des itinéraires des manifestations. », a menacé Cellou Dalein Diallo au cours de la dernière assemblée générale de l’UFDG.

Devant les manœuvres politiques du pouvoir qui entend remettre en cause ces accords politiques, pour qu’Alpha Condé soit le seul maitre du terrain, Cellou Dalein Diallo appelle ses militants à rester mobiliser pour dit-il, le ‘’respect scrupuleux’’ de l’accord politique du 12 octobre.

: « Restez mobilisés, déterminés et  préparerons  ces élections communales et communautaires. Nous restons vigilants et lucides pour le respect scrupuleux des clauses politiques du 12 octobre 2016

Mariam Diallo, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.