Achat de voix : Alpha Condé s’en défend !

« Je distribue de l’argent pour aider les plus démunis, pas pour acheter leurs voix. » Alpha Condé cherche à se laver d’une patente accusation : achat de conscience pour extorquer des voix.

Plus de 50 millions GNF pour les uns, le même montant pour les autres et plus pour un troisième groupe. Ainsi de suite… Alpha a le portemonnaie ouvert. Seulement, il aurait fallu que la présidentielle pointe pour qu’il comprenne qu’il y a des démunis dans l’arrière-pays. « Si je vous suis bien, je devrais, ainsi que mon gouvernement, cesser toute aide aux populations démunies en période préélectorale ? Cela n’a pas de sens », lâche-t-il dans une interview accordée à JA, du 4 au 10 octobre 2015. Alpha Condé justifie : «Cet argent, c’est pour l’autonomisation des jeunes, femmes, ce n’est pas pour acheter leurs voix qu’ils donneront à qui bon leur semble ». C’est ce qui est absolument faux. Pendant quatre ans en effet, c’est à la fin de son mandat qu’il sillonne villages et hameaux pour distribuer des billets de banque. Ce n’est ni le moment, ni l’occasion de le faire si ce n’est pour acheter des voix. Personne n’est dupe !

En tout cas, les opposants invitent les destinataires à prendre l’argent octroyé, car, « ce sont nos fonds à tous ».

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.