Affaire 28 septembre : ‘’la phase de l’instruction est terminée’’, assure Me Cheick Sako

Au cours d’une conférence presse vendredi à Conakry, le ministre de la Justice Garde et Sceaux qui a annoncé la fin de la phase d’instruction, a une nouvelle fois promis que le procès sur le massacre du 28 septembre 2009, se tiendra en Guinée sans préciser de date.

« J’ai dit qu’on le veuille ou pas, cette affaire sera jugée dans notre pays. Je ne sais pas quand mais ça sera jugé. Mais pour juger une affaire, il y’a deux stades : le stade de l’instruction qui doit aller doucement en respectant les règles de procédure et ensuite la phase de jugement. L’instruction a pris presque 7 ans et là, je suis heureux de vous annoncer que cette instruction a pris fin aujourd’hui, ça veut dire que l’instruction est terminé. Le ministre de la Justice avec l’accord de l’autorité bien-sûr, je vais prendre un arrêté créant un comité de pilotage où tout le monde sera représenté », a promis le Garde et Sceaux Guinéen,

Me Check Sako est également revenu sur les critères qui ont prévalu à la grâce présidentielle accordée à 245 prisonniers.

« Exclusion de toutes peines criminelles ou assimilées, c’est-à-dire incendie, viol ou autre ; exclusion de toute peine à caractère financier, tout ce qui est détournement ; exclusion de toute peine supérieure à 5 ans ; exclusion de toute peine liée aux infractions phoniques ; exclusion de toute peine correctionnelle portant atteinte au genre, mineurs et autres personnes vulnérables et en fin les condamnés doivent purger la moitié leurs peines», rappelle le ministre de la Justice.

Mariam Diallo, Kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.