Affaire de djihadisme à Labé : un Américain sous les projecteurs

Trois (3) jours après  l’arrestation Aboubackr, membre influant au sein  de la communauté sunnite « Ahloul Sounna Wal Diama » de Labé, le président de cette coordination vient de réagir et apporter des précisons sur cette affaire qui polarise les débats dans la cité de karamoko Alpha Mo Labé.

Au cours de cet entretien exclusif qu’il a accordé à notre rédaction, Docteur Alhamdou Diallo indique être : «  Bien informé (de cette arrestation). Mais on ne peut pas dire que c’est une vraie arrestation ; mais il est à l’interrogatoire quand même par le fait qu’il a eu a mal parlé d’une chose qui n’était pas de son domaine. Pourquoi ? » S’interroge-t-il.

Avant de répondre : « Parce qu’il a reçu des étrangers  comme tout le monde reçoit des étrangers  et lorsqu’il a reçu ce blanc là (NDLR : selon lui un américain). Ce blanc l’avait dit vaguement comme ça qu’on n’a qu’à faire le djihad (pour récupérer leurs mosquées) .Au fait le Djihad ne se prépare pas comme ça.  C’est ne pas possible. D’abord si on est terroriste, le terroriste ne demande pas de dialogue. Le terroriste  ne demande pas la permission il rentre et sème le feu et s’en va. »

Poursuivant son intervention, il rappelle la genèse de ce qui semblerait être l’itinéraire de l’américain : « Lui là, il est venu, mais est ce qu’il est venu sous forme d’enquête d’abord  c’est ce qu’il faut savoir. Parce qu’en fait, ils peuvent envoyer (un agent) lorsqu’on doute de quelqu’un ou d’une région. Les Américains et les Français qui sont acharnés dans la lutte contre le terrorisme peuvent envoyer  des gens pour mener des enquêtes, puis que ce bonhomme-là priait  en même temps avec nous.  Même il a eu à rendre visite au gouvernorat.  Le directeur de la sureté nous a dit qu’on le voyait prier là-bas. Il a prié un peu partout, il se faisait passer comme un musulman.  Après quoi il a dit qu’on va faire le djihad. Est-ce que c’est ne pas pour voir s’il y a des djihadistes chez nous».

 Affaire à suivre…

Sally Bilaly Sow, correspondant www.kababachir.com à Labé  

  1. Alseny Bah dit

    Continuez à être naïfs! Tous les problèmes (alcool, prostitution, extrémisme religieux etc…) sont entrain d’être étalés à Labé. Les ingrédients pour faire imploser cette ville sont maintenant réunis, aux yeux et à la barbe de ceux qui se croient plus intelligents que tous les autres. N’usons pas, tous, de nos matières grises et, le réveil sera douloureux! Cheytane a, méticuleusement tissé la toile de la supercherie et personne ne s’en est aperçu…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.