Affaire Grenade à Elysée : l’UFDG crie à l’insulte des Guinéens

Grenade est de plus en plus rendu célèbre par le régime autocratique fait de complots et de compromissions de Conakry. Le jeune militant de l’UFDG âgé seulement de 25 ans fait trembler Conakry et pousse le régime à (re)inventer des scénarios dignes des régimes despotiques, afin de de crier à de velléités de déstabilisation d’une autre époque. C’est ainsi que le RPG s’attèle à discréditer le principal opposant, à travers des montages ayant des ramifications jusque dans le manage de Dalein Diallo. Ces pratiques nauséeuses révoltent le parti.

De son côté, Fodé Maréga, député UFDG déclare : « D’abord, on nous fait croire que celui qui veut couper le cordon ombilical a toujours des dossiers à amener à son parton qui est là-bas pour lui expliquer que voilà ce que fait l’opposition chez moi. Quitte à mentir et à rentrer dans des débats qui, nous pensions être dépassés. Nous pensions que ça c’était à l’époque de Sékou Touré et donc, nous sommes étonnés que des montages soient envoyés en France pour montrer à Macron ou à je ne sais qui pour dire voilà la situation. Je trouve que c’est une insulte à notre intelligence et à l’intelligence des Guinéens qui ont vu passer déjà des tas de montages. »

Et d’ajouter : «Je dirais que quand quelqu’un qui est de l’UFDG et qui se bat pour l’UFDG avec une arme et qui soi-disant serait un monsieur qui va maintenant tuer nos militants tout simplement pour prouver qu’il y a un désordre dans le pays, je crois que c’est tellement grossier ; mais, nous avons l’habitude de voir ce genres de choses. C’est des méthodes qu’Alpha Condé cautionne, utilise et je pense que ça ne va pas aboutir. »

De toutes les façons, c’est trop gros pour être cru.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.