Affaire Kaporo-rail : Un citoyen offre 2 hectares aux victimes du déguerpissement


Alors que des milliers de personnes restent sans abri après les opérations de déguerpissement qui se poursuivent à Kaporo-rail, un citoyen guinéen a offert un domaine de 2 hectares aux victimes. Un acte humanitaire qui a été salué par l’opinion publique.

El hadj Bailo Sow, le donateur, est un entrepreneur. Rentré au pays depuis 2008 après les études universitaires à Londres, il s’est investi dans le secteur de la construction. Actuellement, il est le directeur général de la société de gestion et de construction guinéenne (SGCG).

S’exprimant chez confrères de mosaiqueguinee.com, El hadj Bailo Sow explique ses motivations :

« Aujourd’hui, il ne suffit pas de parler mais de passer à l’acte. Donc, moi j’ai donné deux hectares qui sont situés dans la sous-préfecture de Maneyah dans la zone de bananeraie (Coyah). Je ne suis pas le plus riche en Guinée, je suis une personne modeste et je ne suis pas dans une position ethnique ou politique, moi je suis apolitique. Moi je combats pour mes idéaux. Et je souhaiterais qu’on se donne les mains pour qu’on leur trouve au moins 5 à 10 hectares. Il ne suffit pas de venir cotiser 100 ou 150 millions pour leur donner.», estime le donateur.

A ce jour, au moins 101 familles victimes ont été recensées  à Kaporo-rail, alors que ce sont des milliers de familles menacées tant à Kaporo-rail qu’à Kipé 2, où tous les bâtiments sont déjà cochés.

A part lui, l’UFDG a lancé une campagne de collectes des fonds en faveur des victimes. Cellou Dalein Diallo qui a donné le ton a offert 10 millions de francs guinéens. Et chacun des 37 députés de l’UFDG devrait offrir chacun 1 million de francs guinéens aux victimes.

Avant eux, le leader de NGC Thierno Mamadou Bah, a annoncé que son parti a trouvé une dizaine de maisons pour pouvoir recaser certaines victimes du déguerpissement.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.